Comment facturer la TVA pour un auto-entrepreneur ?

Nathan FENINA
19 mars 2024
Comment facturer la TVA pour un auto-entrepreneur

Aujourd’hui, plongeons-nous dans les méandres de la TVA pour les auto-entrepreneurs, un sujet essentiel pour toute personne jonglant avec les chiffres et les déclarations fiscales.

Si vous cherchez des réponses à des questions cruciales sur la manière de facturer la TVA pour un auto-entrepreneur, vous êtes au bon endroit.

Préparez-vous à plonger dans le monde fascinant de la TVA pour les auto-entrepreneurs. Que vous soyez un professionnel chevronné ou que vous commenciez tout juste votre parcours entrepreneurial, cet article sera votre guide inestimable.

Quand facturer la TVA pour un auto-entrepreneur ?

 En principe, les auto-entrepreneurs ne sont pas redevables de la TVA. Ils bénéficient du dispositif de « franchise en base de TVA », qui leur permet de facturer leurs prestations sans TVA. Le seuil de franchise de TVA pour les auto-entrepreneurs est de :

  • 82 800 euros HT pour les activités de vente de biens
  • 33 200 euros HT pour les activités de prestations de services

Si le chiffre d’affaires d’un auto-entrepreneur dépasse le seuil de franchise de TVA, il doit commencer à facturer la TVA à ses clients. Il doit alors demander un numéro de TVA intracommunautaire à son service des impôts.

Il existe deux cas particuliers dans lesquels un auto-entrepreneur peut être redevable de la TVA, même si son chiffre d’affaires est inférieur au seuil de franchise :

  • Si l’auto-entrepreneur effectue des prestations de services à des entreprises situées dans un autre pays de l’Union européenne (UE).
  • Si l’auto-entrepreneur effectue des livraisons de biens à des particuliers situés dans un autre pays de l’UE.

Dans ces cas, l’auto-entrepreneur doit demander un numéro de TVA intracommunautaire à son service des impôts.

Voici un tableau récapitulatif des cas dans lesquels il est obligatoire de facturer la TVA pour un auto-entrepreneur :

CasConditions
Chiffre d’affaires supérieur au seuil de franchiseLe chiffre d’affaires annuel de l’auto-entrepreneur dépasse le seuil de franchise applicable à son activité.
Prestations de services à des entreprises situées dans un autre pays de l’UEL’auto-entrepreneur effectue des prestations de services à des entreprises situées dans un autre pays de l’UE.
Livraisons de biens à des particuliers situés dans un autre pays de l’UEL’auto-entrepreneur effectue des livraisons de biens à des particuliers situés dans un autre pays de l’UE.

Si un auto-entrepreneur est redevable de la TVA, il doit la facturer à ses clients au taux de 20 %. Il doit également la déclarer et la payer à l’administration fiscale chaque trimestre.

Comment récuperer la TVA en auto-entrepreneur ?

Il existe deux cas particuliers dans lesquels un auto-entrepreneur peut récupérer la TVA :

  • Si l’auto-entrepreneur effectue des prestations de services à des entreprises situées dans un autre pays de l’Union européenne (UE).
  • Si l’auto-entrepreneur effectue des livraisons de biens à des particuliers situés dans un autre pays de l’UE.

Dans ces cas, l’auto-entrepreneur doit demander un numéro de TVA intracommunautaire à son service des impôts.

Pour récupérer la TVA, l’auto-entrepreneur doit conserver les justificatifs de ses achats et investissements, notamment les factures, les bons de commande et les bons de livraison. Ces justificatifs doivent mentionner le nom, le taux et le montant de la TVA.

L’auto-entrepreneur doit ensuite déclarer la TVA qu’il souhaite récupérer sur sa déclaration de TVA. Il doit le faire au plus tard le 25 du mois qui suit la fin du trimestre civil.

La TVA récupérée est ensuite remboursée par l’administration fiscale dans un délai de 2 mois à compter de la date de dépôt de la déclaration.

Voici un tableau récapitulatif des cas dans lesquels un auto-entrepreneur peut récupérer la TVA :

CasConditions
Prestations de services à des entreprises situées dans un autre pays de l’UEL’auto-entrepreneur effectue des prestations de services à des entreprises situées dans un autre pays de l’UE.
Livraisons de biens à des particuliers situés dans un autre pays de l’UEL’auto-entrepreneur effectue des livraisons de biens à des particuliers situés dans un autre pays de l’UE.

Voici les étapes à suivre pour récupérer la TVA en auto-entrepreneur :

  1. Demander un numéro de TVA intracommunautaire à votre service des impôts.
  1. Conserver les justificatifs de vos achats et investissements.
  1. Déclarer la TVA que vous souhaitez récupérer sur votre déclaration de TVA.
  1. Déposer votre déclaration de TVA au plus tard le 25 du mois qui suit la fin du trimestre civil.
  1. Attendre le remboursement de la TVA par l’administration fiscale.

Il est important de noter que la récupération de la TVA est une démarche administrative qui peut être complexe. Il est recommandé de se faire accompagner par un expert-comptable pour vous aider à réaliser les démarches nécessaires.

Exemples de dépenses sur lesquelles un auto-entrepreneur peut récupérer la TVA

Les dépenses sur lesquelles un auto-entrepreneur peut récupérer la TVA sont les suivantes :

  • Les achats de biens et de services nécessaires à l’exercice de l’activité, tels que les matières premières, les fournitures, les équipements, les services de transport, les services de communication, etc.
  • Les dépenses de location de locaux professionnels.
  • Les dépenses de travaux de rénovation ou d’entretien des locaux professionnels.
  • Les dépenses de publicité et de promotion.
  • Les frais de formation.
  • Les frais de déplacement professionnels.
  • Les frais de repas professionnels.

Exemples de dépenses sur lesquelles un auto-entrepreneur ne peut pas récupérer la TVA

Les dépenses sur lesquelles un auto-entrepreneur ne peut pas récupérer la TVA sont les suivantes :

  • Les achats de biens et de services pour la vie privée.
  • Les dépenses de loisirs.
  • Les dépenses de santé.
  • Les dépenses d’éducation.
  • Les dépenses de transport personnel.
  • Les dépenses de restauration personnelle.

En cas de doute sur la possibilité de récupérer la TVA sur une dépense, il est préférable de demander l’avis d’un expert-comptable.

Quel est le taux de TVA pour un auto-entrepreneur ?

Si le chiffre d’affaires d’un auto-entrepreneur dépasse le seuil de franchise de TVA, il doit commencer à facturer la TVA à ses clients. Il doit alors demander un numéro de TVA intracommunautaire à son service des impôts.

Le taux de TVA applicable en France est de 20 %. Cependant, il existe des taux réduits ou nuls pour certaines catégories de biens et services. Par exemple, le taux de TVA est de 5,5 % pour les produits alimentaires, de 10 % pour les livres et de 0 % pour les livraisons de journaux et de périodiques.

Si un auto-entrepreneur est redevable de la TVA, il doit la facturer à ses clients au taux applicable au bien ou au service fourni. Il doit également la déclarer et la payer à l’administration fiscale chaque trimestre.

En conclusion, le fait de facturer la TVA pour un a dépend de son chiffre d’affaires et de la nature des biens ou services qu’il fournit.

Conclusion

Que vous jongliez avec les seuils de franchise, les taux de TVA, ou la récupération de cette dernière, la maîtrise de ces éléments est un impératif. La TVA, bien que parfois complexe, n’est pas insurmontable.

Il est important de noter que la législation en matière de TVA est susceptible d’évoluer. Il est donc recommandé de se tenir informé des dernières modifications afin de garantir le respect de ses obligations fiscales.

En investissant dans votre compréhension de ces mécanismes fiscaux, vous équipez votre entreprise d’un avantage stratégique. N’hésitez pas à explorer davantage sur Comptapills et à solliciter l’accompagnement d’experts comptables pour naviguer avec assurance dans le monde fascinant de la TVA en tant qu’auto-entrepreneur.

Articles similaires…

Bénéficier de notre solution gratuitement

Aucune carte de crédit requise